Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 11:51

Un ouvrier âgé de 27 ans, domicilié à Fégréac, a trouvé la mort mercredi vers 20 h au sein de l’entreprise Faurecia, à Saint-Nicolas-de-Redon. Selon les premières constatations, l’accident s’est produit alors qu’il effectuait une manœuvre avec un transpalette. À l’arrivée des secours, le jeune homme était déjà mort. Une autopsie devrait être pratiquée aujourd’hui pour connaître les circonstances exactes de l’accident.

http://www.ouest-france.fr/region/paysdelaloire_detail_-Saint-Nicolas-de-Redon-accident-mortel-du-travail-chez-Faurecia_40783-1845877_actu.Htm

 

Vendredi 24 Juin
Un intérimaire du site de Saint-Nicolas-de-Redon s'est retrouvé coincé sous les fourches d'un chariot élévateur.
Un salarié de 27 ans a trouvé la mort, mercredi vers 20 h, sur le site de Faurecia à Saint-Nicolas-de-Redon, en Loire-Atlantique. Le cariste était seul au moment des faits. Il effectuait une marche arrière avec son véhicule de manutention, quand, « déstabilisé par le mât en position haute, le chariot a basculé sur sa tranche, entraînant l'effondrement des fourches sur le jeune homme », explique Frédéric Ravaux, commandant de la compagnie de gendarmerie de Châteaubriant.

La victime est parvenue à s'extraire de la cabine de l'engin. C'est un autre collègue cariste qui l'a retrouvée, coincée sous le poids des fourches. À l'arrivée des secours, Jimmy Colin, domicilié à Fégréac (Loire-Atlantique), était mort.

Une enquête devra permettre de déterminer les circonstances exactes de l'accident. À la demande du parquet de Saint-Nazaire, une autopsie devait être pratiquée hier après-midi.

Depuis plusieurs années, le jeune homme effectuait régulièrement des missions intérim au sein de l'usine Faurecia, où il travaillait avec sa compagne. Il aurait dû terminer ce soir.

Hier jeudi, « la production de l'usine a été arrêtée en signe de deuil et de solidarité avec la famille, a indiqué Olivier Le Friec, directeur de la communication du groupe Faurecia, à Nanterre. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place. » Le travail devrait reprendre normalement aujourd'hui vendredi.

http://www.rennes.maville.com/actu/actudet_-Un-accident-mortel-a-l-usine-Faurecia_dep-1847160_actu.Htm

 

Partager cet article

Repost0

commentaires