Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 15:22

CGT Sochaux

Paris, le  29 mai 2013

Ouverture des discussions « compétitivité »

dans le groupe PSA 

La direction PSA a réuni ce mercredi  29 mai les syndicats pour entamer des discussions sur un accord de compétitivité qu’elle masque sous l’intitulé trompeur de "nouveau contrat social".

Elle annonce un calendrier de discussions hebdomadaires de 4 mois, jusqu'en octobre 2013.

Après M. Ghosn chez Renault, et sans surprise, M. Varin utilise le chantage à l’emploi et à l’activité en France, pour pousser les syndicats à accepter un recul social généralisé en citant les questions de salaire, temps de travail, flexibilité, mobilité, et recours au travail temporaire.

La CGT a rappelé à M. Varin qu’à l’inverse des lieux communs rabâchés par le patronat, la CGT considère que le travail n’est pas un coût, mais l’origine de toute création de valeur et de biens et que l’élévation du niveau de vie est la condition de l’écoulement de la production.

La CGT a affirmé son opposition à une logique donnant-perdant où, sous prétexte de compétitivité, les salariés en France devraient travailler aux conditions espagnoles, les espagnols aux conditions slovaques, les slovaques aux conditions turques, et les turcs aux conditions chinoises. Ce cercle vicieux est gravement préjudiciable à tous les salariés de la planète et plonge l’Europe dans une récession économique et sociale insupportable et suicidaire.

A l’inverse, nous avons interpellé M. Varin sur son silence sur le coût du capital :

  • Les rapports Sartorius et Secafi ont confirmé que les politiques de dividendes et de rachats d’actions ont couté à PSA la bagatelle de 6 milliards € au cours des 12 dernières années. Cela n’a pas empêché l’assemblée générale des actionnaires du 24 avril 2013 d’adopter un nouveau programme de 340 millions € de rachats d’actions et de 30 millions € de distribution d’actions gratuites aux dirigeants de l’entreprise ! 
  • Alors qu’aujourd’hui, ce sont des intérêts à 7,5 % que PSA verse aux sociétés financières qui spéculentsur notre travail !   

La CGT a rappelé qu’une meilleure efficacité du travail repose sur :

  • Des salariés formés, disposant d’un emploi stable en CDI et d’un bon niveau de rémunération,
  • Une meilleure « qualité de vie au travail » qui passe par :

L’amélioration des conditions de travail à l’inverse de l’application aveugle des méthodes « Lean » que nous connaissons aujourd’hui.

Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, par le respect de la liberté du week-end, la fin des comptes de temps collectifs,  le respect du volontariat pour les mobilités géographiques.

L’arrêt du bourrage de crâne, des contraintes et procédures inutiles, pour laisser la place à l’initiative et à la convivialité. L’arrêt des pressions sur les salariés et accidentés.

  • Le renouvellement des compétences avec un dispositif de préretraite pour les seniors ayant eu des métiers et horaires pénibles, et un tutorat pour les jeunes afin de transmettre les savoirs et les savoir-faire.

L’issue des discussions qui s’ouvrent entre syndicats et direction PSA dépendra de l’intervention et du poids qu’y mettront toutes les catégories de personnel.

La CGT appelle d’ores et déjà les salariés à être vigilants et à se tenir prêts à se faire entendre pour conjuguer avenir de l’emploi et progrès social.

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures - dans Autres
commenter cet article

commentaires