Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 13:39

Cette affirmation ne recouvre pas un irrespect vis-à-vis des gestes de solidarité, bien au contraire. La CGT et ses adhérents par essence y sont très attachés et bien souvent directement investis.

Mais, c’est aussi par principe que nous refusons de confondre la valeur salaire et l’action caritative.

Le salaire n’est pas une récompense. C’est le paiement de l’action humaine manuelle et intellectuelle qui structure la valeur des marchandises et des services. Dans ce cadre l’augmentation du SMIC, au 1er juillet, avec seulement + 0,6% pour « le coup de pouce » ne répond ni à la réalité de vie, ni au salaire que devrait percevoir un salarié sans diplôme et au 1er jour de travail de sa vie..

1.700 € brut, c’est le niveau que devrait avoir actuellement le SMIC, avec évidemment sa répercussion pour l’ensemble des coefficients. Dans la métallurgie, hors prime, le 1er minima ne doit pas être en dessous du SMIC, et les autres coefficients doivent être réévalués dans la même proportion, afin de préserver la reconnaissance des diplômes et l’expérience acquise.

Au 1er juillet dans la profession, les minimas des grilles territoriales vont être en dessous du SMIC et pour les groupes l’écart va encore se réduire.

Pour sortir de la crise, l’augmentation de tous les salaires avec la reconnaissance des qualifications et de l’expérience est incontournable. C’est l’austérité, conduite depuis plusieurs années, qui nous a enfoncé dans la crise et mise au bord de la récession. Sans attendre, avec les mobilisations, nous allons ouvrir les coffres forts, nous ferons ainsi oeuvre de salubrité publique en répondant aux besoins humains.

La Direction Fédérale propose, à l’appui des supports mis à disposition, d’exiger avec les travailleurs tout de suite l’ouverture de négociations salariales..

Dans le même temps et en cohérence, nous avons à poursuivre la bataille sur l’emploi industriel avec :

  • L’exigence, tout de suite, auprès du gouvernement de la suspension de tous les plans de licenciements annoncés afin d’avoir le temps d’examiner les propositions de maintien et de développement des activités et des emplois.
  • La préparation de l’action européenne pour l’avenir industriel du 9 octobre 2012.

    Les mois de congés payés (vieille conquête du monde du travail) pour chacun(e), n’est pas synonyme de vacances pour la CGT..

Ensemble pour de nouvelles conquêtes

 

Alain PREVOST

Partager cet article

Repost0

commentaires