Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 21:57
DE L’ARGENT IL Y EN A DANS LES CAISSES DE  FAURECIA … RÉCLAMONS CE QUI NOUS REVIENT !
 
La presse économique est unanime, FAURECIA sort de la crise la tête haute et 2010 est une année exceptionnelle ! Et ce n’est pas la presse syndicale qui le dit !
 
« faurecia à dépassé les attentes en 2010 » ; « faurecia retour aux bénéfices et aux dividendes » ;
« faurecia un air de conquérant ! » il vous suffit de consulter internet et vous y trouverez ces titres de la presse économique et boursière !
 
SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU GROUPE
 
L’année 2010 a permis au groupe Faurecia de redorer son blason et d’afficher des résultats dépassant tous les objectifs fixés par Yann de La Brière et sa horde d’actionnaires !
 
En effet le chiffre d’affaire s’élève à près de 13,8 milliards d’euros, en hausse de 48 %. Le bénéfice net ressort à 202 M€.
 
Cette amélioration des performances permet donc au groupe de verser à nouveau des dividendes aux actionnaires ! Et pour nous ?
 
Cette amélioration tient, bien évidemment, de l’apport des entités Emcon et Plastal en Allemagne, mais pas seulement :
 
- La croissance propre de FAURECIA a ainsi été de 18 %, à périmètre constant ;
 
- La branche « ÉCHAPPEMENT » est la locomotive du groupe avec 32 % de croissance, à périmètre constant ;
 
- En Europe, dont la zone était « encore morose » en 2009, cette croissance s’est élevée de 9 %.
 
 
MERCI QUI ?
 
Merci à nous toutes et tous, l’ensemble des salariés ! Ce sont nos efforts, nos sacrifices parfois, bien souvent, trop souvent au détriment de notre santé, de nos conditions de travail qui se dégradent toujours plus !
 
Pendant ce temps, FAURECIA poursuit ses « restructurations » (ses délocalisations !). Les frais de restructurations (GPEC, GPSE, fermetures de sites….) se sont élevés à 117 M€ en 2010 dont 33M€ rien que pour la France !
 
Et pendant ce temps…dans notre porte-monnaie ?
 
C’est le grand vide ! Notre pouvoir d’achat est au plus bas ! Tout augmente :
 
Les fruits : + 11 % ; les légumes : + 5 ;6 % ; le gazole : 18 % en un an ; l’électricité : + 3 % ; les assurances : de 2,5 à 4,5 % pour l’automobile, jusqu’ à 8 % pour l’habitation ; 1€ de plus pour consulter un généraliste, les déremboursements des médicaments……et malheureusement nous pouvons ajouter à cette liste, les
augmentations : des mutuelles, le « pass foncier », les avantages fiscaux pour les jeunes couples, les transports, les abonnements internet……..
 
TROP C’EST TROP, NOUS VOULONS NOTRE PART DU GATEAU !
 
Il est grand temps que le vent tourne en faveur des salarié(e)s chez FAURECIA !
 
Rien ne se fera tout seul, c’est NOUS, tous ensembles, de l’ouvrier au cadre qui gagnerons le changement ! DE VÉRITABLES AUGMENTATIONS DE SALAIRE !
 
NOUS RAPPELONS à la direction, que les négociations salariales concernent l’ensemble des salarié(e)s de l’ouvrier au cadre !
 
 
300 € POUR TOUS, TOUT DE SUITE C’EST JUSTE ET C’EST POSSIBLE (avec effet rétroactif depuis le 1er janvier) !
 
- 10 % sur l’ensemble des primes ;
 
- La prime de rentrée à 1600 €, sans discrimination pour les salarié(e)s en maladie (ALD ou pas) ;
 
- Suite aux résultats « exceptionnels », prime « exceptionnelle » de 1000 € tout de suite !;
 
- La prime d’ancienneté doit être calculée sur la base de 1 % du salaire réel de base par année de présence sur la totalité de la carrière au lieu des minis conventionnels et plafonné à 30 ans d’ancienneté comme actuellement ;
 
- Une grille de salaire unique de l’ouvrier au cadre, permettant un réel déroulement de carrière pour tous ! qui débute à 1600 € brut sans diplôme, sans expérience ; 1920 € avec un CAP-BEP ; 2240 € avec un BAC, 2720 € avec un BTS-DUT…
 
- Temps d’habillage et de déshabillage payé ;
 
- Indemnisation du chômage partiel à 100 % pour l’ensemble des salariés ;
 
- Ouverture de véritables négociations pour l’égalité entre les femmes et les hommes ;
 
- Négociations sur la reconnaissance de la pénibilité au travail ;
 
- Négociations pour un accord visant au départ des salariés usés avec un départ, une embauche !
 
 
 
TOUS ENSEMBLE PESONS DE TOUT NOTRE POIDS SUR LES NÉGOCIATIONS
SALARIALES POUR L’OBTENTION DE RÉELLES AUGMENTATIONS !
 
La seconde réunion, celle où la direction nous fera ses propositions aura lieu le 24 Février à Bavans.
La CGT ne manquera pas de vous informez des suites !

Partager cet article

Repost0

commentaires