Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 21:56
Cette après-midi a eu lieu la première réunion NAO 2011 avec la direction.

Après deux heures en écoutant comment a été le marché automobile en Europe et France et le résultat de Faurecia à niveau national, européen et mondiale dans l’année 2010 la direction nous a présenté le bilan social.

Pour finaliser la direction nous a demandé nos revendications à chaque syndicat mais elle n’a pas voulu nous donner ses propositions alors il faudra attendre la deuxième réunion le 24 après-midi.

Voilà la communication faite pour la CGT à la direction et aux autres partenaires sociaux:

DÉCLARATION CGT FSE LORS DES NEGOCIATIONS SALARIALES 2011


La presse économique est unanime, 2010 pour le groupe FAURECIA a été une année exceptionnelle !

« FAURECIA a dépassé les attentes en 2010 » ; « FAURECIA sort du rouge et voit l’avenir en rose ! » ; « FAURECIA retour aux bénéfices, aux dividendes » ou encore « FAURECIA un air de conquérant ! ».

Et ce n’est pas la presse syndicale qui l’écrit, ni même pour certains patrons nostalgiques de l’époque du « comité des forges » ou « du CNPF », l’Humanité !

C’est donc un réel plaisir aujourd’hui d’être autour de cette table avec vous tous, pour l’ouverture des négociations annuelles obligatoires sur les salaires !

La CGT insiste bien sur le mot SALAIRES ! Ni intéressement, ni participation, ni tirage du loto….et n’acceptera en aucun cas comme l’année dernière, le « sabotage » de ces négociations !

NOUS EXIGEONS DE VRAIES AUGMENTATIONS DE SALAIRES ; L’INTERESSEMENT NE DOIT PAS SE SUBSTITUER A LA POLIYIQUE SALARIALE !

Une fois de plus, malgré les oppositions de la CGT, la direction va chercher, à nous piéger une fois de plus en répondant sur le terrain de la « prime d’intéressement », afin de calmer le jeu et de désamorcer l’exaspération des salarié(e)s (la proposition d’un avenant à l’accord d’intéressement n’est nullement innocent !). Si la direction veut redistribuer notre argent à titre exceptionnelle dans l’année, la réouverture des négociations salariales et possible !

ACCEPTER L’INTERESSEMENT SE SUBSTITUE AUX AUGMENTATIONS GENERALES DE SALAIRE ET DE PLUS CONTRAIRE A L’INTERRET COLLECTIF !

Rappelons que ceux qui ont défendu la nécessité de la réforme des retraites, comme le patronat, l’ont justifié en invoquant un problème de financement des caisses de retraites.

Mais ils ne sont pas à une contradiction près, ce sont les mêmes qui vantent les mérites de l‘intéressement alors que l’exonération des cotisations sociales salariales et patronales sur les sommes versées privent les caisses de retraites de la sécurité sociale de leur financement. Ce qui conduit naturellement à abaisser le niveau des pensions versées, à prôner l’allongement de la durée de cotisation et a repousser l’âge légal du départ à 62 ou 67 ans ! (réforme refusée par plus de 60 % des salarié(e)s).

IL N’Y A PAS A TERGIVERSER ! POUR COMPENSER LES PERTES DE POUVOIR D’ACHAT ACCUMULEES DEPUIS PLUSIEURS ANNEES, IL NOUS FAUT DE REELES AUGMENTATIONS DE SALAIRES !

Depuis l’élection du président « du pouvoir d’achat » tout augmente sauf nos salaires !

Energie : électricité + 3 % ;

Santé : consultation chez le généraliste + 1 € ; médicaments dé-remboursés ; les actes dits « coûteux » moins pris en charge ;

Télécommunications : les prix des abonnements « triple play » vont augmenter pour récupérer la hausse de la TVA ;

Assurances : les tarifs prennent le large avec des hausses allant de 2,5 à 4,5 % pour les contrats automobile et jusqu’à 8 % pour les contrats multirisques habitation ;

Transport : hausse des prix des billets TGV ;

Les fruits : + 11,1 % ; les légumes : + 5,6 % ; le gazole : à pris 18 % en un an.

Cette liste non exhaustive (mutuelle, avantages fiscaux aux jeunes couples….pass foncier…) : gouvernement et patronat ont encore quelques « bonnes idées » pour ponctionner, encore plus « la France d’en bas » en 2011. A commencer par le grand chantier de la dépendance ou l’on voit déjà se profiler un nouvel impôt, auquel devraient être assujettis tous les retraité(e)s et les salarié(e)s de plus de 50 ans !

Le rôle d’un syndicat, le rôle de la CGT, n’a jamais été aussi important pour le monde du travail, pour les salarié(e)s de FAURECIA ! Nous n’avons jamais baissé les bras face aux mauvais coups du patronat et de ses sbires, jamais abandonné notre mission de défendre les intérêts individuels et collectifs des salarié(e)s (salaires, conditions de travail, retraites...).

C’est dans les moments difficiles que l’on reconnaît ses vrais amis ! Cette année encore, comme les années précédentes, la CGT dans son ensemble sera résolument aux cotés de tous les salariés, de l’ouvrier au cadre (sans enjeu personnel, sans avantages….) qui refusent la dégradation de leur pouvoir d’achat, de leur conditions de travail, pour la défense des services publics de proximité ….

Alors aujourd’hui ces négociations annuelles obligatoires doivent être un moment fort de la direction en faveur des salarié(e)s, sans quoi, la CGT sera à leurs côtés pour dire OUI à l’augmentation des salaires, pour dire OUI à l’amélioration du pouvoir d’achat !

Partager cet article

Repost0

commentaires