Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 10:55

Un mouvement de grève, déclenché le 13 septembre 2011, a empêché la tenue de la première réunion du «groupe de concertation» concernant l'avenir du site de Nompatelize (Vosges) du groupe Faurecia.

Malgré cette situation, le groupe tient à rappeler ses engagements et espère pouvoir reprendre rapidement l’étude des différents projets d’avenir du site. C’est pourquoi la direction a invité les partenaires sociaux à entamer des négociations afin de mettre un terme au mouvement social engagé.

« Alors que le temps est compté, Faurecia ne souhaite pas que des situations de ce type puissent compromettre l’avenir  du site en affectant son image et en perturbant les contacts en cours avec certains industriels potentiellement partenaires », insiste le porte-parole du groupe. Il rappelle que déjà les différents projets à l’étude (voir ci-dessous), garantissent plus d’une centaine d’emplois de production sur le site, ainsi que les effectifs de structure nécessaires. « Et s’y ajoutent d’ores et déjà 30 emplois sur le site de Saint-Michel-sur-Meurthe, distant de seulement 3 kilomètres », souligne-t-il.

 


Le programme « Avenir » du site de Nompatelize

 La direction du groupe équipementier automobile Faurecia (13,8 milliards d’euros, 75 000 salariés dans 33 pays) a présenté, début juillet, un programme visant à assurer la pérennité de son site de Nompatelize dans les Vosges. Ce dernier, qui emploie 270 salariés, est spécialisé dans la fabrication d’armatures de sièges pour les groupes automobiles BMW, PSA et Renault. Faute d’avoir été retenu dans le cadre des nouveaux modèles de ces constructeurs, et restant fournisseurs d’éléments pour des véhicules en fin de carrière, il voit sa charge de travail diminuer régulièrement. La majorité de ces programmes arrivera a échéance en 2013. « C’est pourquoi le groupe a décidé d’anticiper et de trouver des solutions susceptibles de pérenniser l’activité industrielle et de maintenir un maximum d’emplois sur ce site vosgien », explique Olivier Le Friec, responsable des relations presse.

Deux projets ont ainsi été présentés aux représentants du personnel :

> Le premier émane de la société Luménéo et prévoit la fabrication en petite série de véhicules ultra-compacts à moteur électriques (cf photo). Ces voitures en alu à châssis composites ont une capacité de 2 ou 4 places. Les investissements nécessaires, dont le montant n’est pas encore communiqué, seront cofinancés par le groupe Faurecia et la société Luménéo accompagnés par le fonds d’investissement Ecomobilité Partenaire de la SNCF et XMP Business Angel.
> Le deuxième projet, encore en cours d’analyse, vise à confier au site vosgien la sous-traitance de composants et sous-ensembles métal pour les petites séries notamment.

 

http://lemageco.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=510&catid=3&Itemid=2

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires