Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 16:02

Nous prennent-ils pour des "cloches" avec le débat de la prime à 1 000 € (maxi) ? Nous avons toutes les raisons de le penser, mais dans le même temps à y regarder de près, pourquoi cette subite frénésie pour le pouvoir d'achat des salariés ? Certes, nous nous sommes habitués aux élucubrations présidentielles mais s'agit-il que de cela ?

 

Pour la CGT c'est claire, la problématique est réelle mais la réponse ne correspond pas.

Si le Président de la République a repris le chemin des usines et s'il agite la carotte des 1 000 €, c'est du fait que les salariés, de plus en plus, transforment leurs mécontentements en mobilisations. Les mauvaises langues disent oui, mais c'est à cause des élections dans un an. Ce n'est pas dénué de bon sens, à la chose prêt que celles-ci pourraient élucider le sujet du social, ors il est impossible pour les politiques d'en faire l'impasse.

 

Soyons conscient que tous les efforts des syndicats CGT, pendant le conflit des retraites et après, permettent d'avoir aujourd'hui un paysage de luttes montantes.

 

Notre stratégie d'articuler augmentation des salaires, reconnaissance des qualifications, emploi, conditions de travail, perspectives industrielles et retraite structurent l'état d'esprit pour l'action collective.

 

A l'exemple d'un salarié, non syndiqué d'une filière, technicien à Dassault Biarritz, site en mouvement revendicatif. Ce contrôleur écrit un tract et demande l'aide de la CGT pour le diffuser. Au-delà de l'argumentation revendicative, il écrit "on ne peut pas s'en sortir seul". Le texte est affiché dans l'établissement de Dassault Argonnay et trois salariés de la filière concernée demandent à se syndiquer à la CGT sur cette base. (Vous trouverez en pièce jointe le texte intégral en question).

 

Dans l'entreprise RICOH (68) après une lutte victorieuse sur les salaires, 25 adhésions à la CGT.

 

En cette veille de Pâques, sonnons encore plus fort les cloches et faisons en sorte qu'elles ne fondent pas au soleil comme nos salaires !

 

Le 28 avril sur la pénibilité et le 1er mai avec les clochettes revendicatives du muguet, montons d'un cran le rapport de forces.

 

ENSEMBLE POUR DE NOUVELLES CONQUETES

 

Alain PREVOST

 

 

 

Lettre ouverte d’un salarié

 

POUR CEUX QUI NE SE SENTENT PAS CONCERNES PAR LES MOUVEMENTS SOCIAUX ACTUELS

 

LE 1er FEVRIER 2011 UN ALIGNEMENT DE FILIERE S’EST PRODUIT SUITE AUX NAO 2011 : alignement de la filière « autres filières » sur la filière « magasin »

 

Que signifie cet alignement ?

1 – La direction générale à reconnue que les personnes classées dans « autres filières » avaient un salaire brut de base trop faible par rapport à leur fonction

2 – Peu de personnes ont bénéficié de cet alignement (personnes embauchées ces dernières années et en dessous du mini de la filière magasin)

 

Pour ceux qui n’ont rien touchés lors de cet alignement et pour ceux qui ont ramassés des miettes, il existe une méthode de calcul très simple pour connaître le manque à gagner sur le salaire brut mensuel en se basant sur la grille de salaire mini coefficienté 2009 n°DRSH-MDs 09/0047 (valable jusqu’au mois de janvier 2011) et sur celle de 2011 n° DRSH-MDs 11/0020.

 

Exemple de calcul pour une personne ayant fait sa carrière au coefficient 285 dans la filière « autre filière » :

 

A => Salaire brut de base au 1er janvier 2011 (sans ancienneté) = 2130€

B => Mini « autre filière 2009 » (janvier 2011) = 1990€

C => Salaire brut de base avec augmentation générale de 1.5% en février 2011 = 2130 x 1.015 = 2162€

D => Mini « autre filière » en février 2011 = 2070€

 

A : B = 2130 : 1990 = 1.07 ce qui signifie que la personne en question touchait 7% de plus que le mini de sa filière en janvier 2011 grâce aux augmentations individuelles perçues au cours de sa carrière.

 

C : D = 2162 : 2070 = 1.044 ce qui signifie que la personne en question ne touche plus que 4.4% de plus que le mini de sa filière en février 2011

 

7% - 4.4% = 2.6% c’est l’équivalent d’une augmentation individuelle

 

Si on fait bien le calcul et que l’on applique les 7% au salaire mini de février 2011 cela donne: 2070 x 1.07 = 2115€

 

2115€ - 2162€ = 53€ c’est le manque à gagner par mois à partir de février 2011 sur le brut de base de cet employé sans compter l’ancienneté.

 

Sur cet exemple nous somme parti sur une personne classée dans autre filière et qui est dans la bonne filière par rapport à son travail.

 

Continuons la démonstration avec des personnes qui devraient être classées dans les filières préparation ou contrôle depuis leur embauche.

 

Le mini de la filière « préparation et contrôle » de février 2011 = 2124€

 

Salaire brut de base qui devrait être attribué avec la même évolution de carrière mais dans la bonne filière = 2124€ x 1.07 = 2273€

 

2273€ - 2162€ = 111€ c’est le manque à gagner par mois sur le brut de base de cet employé sans compter l’ancienneté suite à un mauvais classement de la part des services RH.

 

Nota : pour les quelques personnes qui sont passées dans la bonne filière, les services RH ont simplement attendu que ces salariés soient au dessus du mini de la filière. Cette manipulation permet de reconnaitre le statut réel des salariés concernés mais le manque à gagner sur les années précédentes ne sera pas rattrapé.

 

En se mobilisant il est possible de récupérer au moins le niveau de salaire auquel nous sommes en droit de prétendre, car si on va plus loin dans cette analyse nous pourrions demander des indemnités sur le manque à gagner sur la globalité de notre carrière en ajoutant aussi le manque sur les intéressements et les participations (indexé sur le salaire avec ancienneté).

 

Aujourd’hui, à Biarritz, le message de la direction locale est que l’on doit être content de toucher plus que le SMIC…

Ca ne vous pose pas de problème d’entendre un discours comme celui-là?

 

Ce discours m’est personnellement indigeste et c’est pourquoi j’ai rédigé ce petit texte.

Oui nous avons encore un salaire correct chez Dassault en comparaison avec d’autre entreprise mais pendant combien de temps cela restera une réalité. Et sérieusement, il faut comparer ce qui est comparable, et penser à l’augmentation constante du prix de la vie…

 

On est tous maître de notre destin…

 

Je suis un Agent Technique sans étiquette syndicale. Ecoutez votre coeur et non votre raison modelée par la crainte de représailles de la part de la hiérarchie, votre carrière ne pourra que mieux se dérouler si vous agissez maintenant, donc profitez des mouvements en cours pour vous joindre à ceux qui luttent que se soit la CGT, la CFDT ou tout autre syndicat il faut exprimer ses idées et non se dire que la lutte ne sert à rien. Nous appartenons à une population salariale habituée à rester au travail pendant que les autres sont en grève si dans les prochaines semaines notre population se mobilise un minimum la direction ouvrira les yeux sur notre mécontentement général.

 

A diffuser très largement… A Biarritz et sur les autres sites de la société… Faites marcher votre réseau de connaissances inter-établissement.

 

AGIR REND HEUREUX

Le 20/04/2011

Partager cet article

Repost0

commentaires