Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 13:45

faurecialogoIl n’y a pas trois ans, la direction GIS (Global Information System) décidait que le pilotage de l’informatique de Beaulieu serait délocalisé en Tunisie et ainsi créer FIT (Faurecia Informatique Tunisie) avec 5 ou 6 personnes.

Aujourd’hui à El Ghazala (banlieue de Tunis) il y a 80 informaticiens en CDI et il est prévu 18 nouvelles embauches pour 2012. La direction a prospecté pour trouver un bâtiment plus grand et mieux adapté aux nouveaux besoins pour loger plus d’une centaine de salariés.

Et Seloncourt ?

Vous le voyez chaque jour. 

Nous sommes 105 salariés en CDI. Nos collègues partant en retraite sont rarement remplacés par des embauches. Pourtant sur le site le recours à l’intérim et aux prestataires ce développe avec un turn-over important. 

La consigne de la DRH GIS pour notre management est claire : si vous avez besoin de collaborateurs ils seront embauchés, mais en Tunisie !!! 

C’est pour ça que dans nos organigrammes il y a des plus en plus de collègues tunisiens mais avec un responsable européen, pour l’instant. 

FAURECIA embauche aussi en Chine et en Amérique pour couvrir tous les fuseaux horaires mais dans la stratégie « Follow the Sun » seule la Tunisie est dans le même fuseau horaire que l’Europe. 

La question sur l’avenir de l’informatique de Seloncourt a été posé à la direction et elle a répondu lors du CE du mois de février 2012 « qu’il n’est pas prévu aujourd’hui de transférer d’activité en Tunisie ou en Inde au détriment de Seloncourt. »

Pas aujourd’hui mais …….. Quand ? Dans un an ? Deux ans ?

Il y a un an c’était pareil avec le Shared Services Comptable de Beaulieu et aujourd’hui il a été délocalisé au Portugal et à Brières.

 

Quels points communs avaient les Shared Service Informatique et le Shared Services Comptable ? 

.- Les deux sont hors du périmètre de FSE (Faurecia Systèmes d’Echappement) mais les deux sont rattachés administrativement à la DRH de Bavans. 

.- Les deux travaillent pour l’ensemble du groupe Faurecia mais leur travail peut être réalisé en France ou ailleurs. 

.- Le pourcentage de prestataires et intérimaires par rapport aux CDI était très haut. 

.- Le pourcentage de syndiqués par rapport aux nombre de salariés était très bas. 

 

La seule façon de faire face à une délocalisation de l’informatique de Seloncourt est :

 

.- Exiger les embauches en CDI de nos collègues intérimaires et prestataires

.- Se syndiquer massivement pour que le rapport de force soit capable d’éviter une nouvelle délocalisation.

 

Nous ne devons pas rentrer dans le jeu de la compétitivité entre sites ni se mettre en concurrence avec nos collègues tunisien, chinois ou indiens. Faurecia continue à faire du profit sur notre travail, sur notre savoir faire et c’est à nous de réclamer une autre répartition des richesses et d’exiger le maintien de nos postes de travail.   

Il est vrai que les directions ont pris l’habitude de presser les salariés et après en avoir obtenus le meilleur de les virer. Nous devons rester vigilants pour que ne se reproduise pas le scenario de la comptabilité.  

Faurecia a décidé de s’implanter en Tunisie pas par philanthropie mais simplement pour exploiter les salariés tunisiens, qui n’ont pas encore obtenus les mêmes lois, salaires ou protections sociales qu’en France.

 

 

 

Pour plus d’information n’hésitez pas à contacter la CGT de Faurecia Beaulieu Structures
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
03 81 36 40 76

http://www.facebook.com/CGT.faurecia.structures

beaulieu.cgtbs@faurecia.com                               


Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures - dans Tracts
commenter cet article

commentaires