Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 09:00

Social. A l’issue d’une nouvelle journée de négociations, hier, mardi 20 septembre, et après une semaine de grève, un accord de sortie de conflit a été trouvé entre la direction du groupe Faurecia et les salariés de l’usine de Nompatelize dans les Vosges.
Le travail a repris ce matin dès 5 heures sur ce site, spécialisé dans les armatures de sièges pour automobiles, qui emploie 270 salariés.

En juillet dernier, l'équipementier (13,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010, 75 000 salariés) présentait un programme visant à assurer la pérennité de ce site vosgien qui, faute d’avoir été retenu dans le cadre de nouveaux modèles chez les constructeurs, et restant fournisseurs d’éléments pour des véhicules en fin de carrière, voit sa charge de travail diminuer régulièrement.

La majorité de ses programmes arrivera à échéance en 2013. « C’est pourquoi le groupe anticipe et trouve des solutions susceptibles de pérenniser l’activité industrielle et de maintenir un maximum d’emplois sur ce site vosgien», expliquait alors la direction de la communication du groupe.

Deux projets ont été présentés aux représentants du personnel. Le premier émane de la société Luménéo. Cette jeune entreprise innovante, basée dans les Yvelines, prévoit la fabrication en petite série de véhicules ultra-compacts à moteur électrique. Ces voitures en aluminium à châssis composite ont une capacité de 2 ou 4 places. Les investissements nécessaires, dont le montant n’est pas encore communiqué, seront cofinancés par le groupe Faurecia et la société Luménéo, accompagnés par les fonds d’investissement Ecomobilité Partenaire de la SNCF, Objectif Gazelles 2 et XMP Business Angel.

Le deuxième, encore en cours d’analyse, vise à confier au site vosgien la sous-traitance de composants et sous-ensembles métal pour les petites séries notamment.

Des projets qui suscitaient l’interrogation des salariés « Nous voulons des garanties écrites, et l’assurance que les salariés puissent bénéficier de mesures d’accompagnement adaptées », déclarait il y a quelques jours Philippe Gérardin, délégué CGT.

Au terme de l’accord intervenu, la direction du groupe a confirmé des garanties majeures concernant , des dispositions destinées à préserver la vocation industrielle du site et ses emplois, en favorisant le développement de nouvelles activités industrielles porteuses d’emplois, des mesures sociales visant à accompagner les salariés pendant la transition dans le cadre du projet « Avenir Nompatelize », et enfin, des postes de mobilité interne au sein du groupe, et dans le proche bassin  d’emploi.

C’est ainsi que, au début de la semaine,  dans un communiqué, la direction du groupe assurait la préservation de 160 des 270 emplois actuels, et ce jusqu’en 2014. « A cela s’ajoutent d’ores et déjà 30 emplois proposés sur le site Faurecia de Saint-Michel sur Meurthe, dans les Vosges, distant de seulement 3 kilomètres », rappelait la direction.

 

http://www.usinenouvelle.com/article/fin-de-conflit-chez-faurecia-nompatelize.N159211

 

Partager cet article

Repost0

commentaires