Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 10:18

Faurecia, l’équipementier automobile implanté à Méru, subit la crise et les difficultés de PSA. Deux cents intérimaires ne devraient pas voir leur contrat renouvelé en octobre.

Depuis quelques jours, l’angoisse est bien présente sur le site de Faurecia, l’équipementier automobile installé à Méru. Les 350 salariés en CDI se demandent comment leur entreprise va traverser la crise que subit le groupe PSA. Tous craignent que la « diminution de production passe par une restructuration ». Pour les 200 intérimaires présents dans l’entreprise depuis juillet, la réponse est tombée, leur contrat ne sera pas renouvelé en octobre.

C’est une des répercussions directes de la fermeture annoncée du site d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). En effet, Faurecia est plus qu’un sous-traitant de Peugeot puisqu’il est détenu à 57% par le groupe PSA. C’est pour cette raison que les organisations syndicales de l’entreprise ont lancé une procédure judiciaire devant le tribunal de Paris. Un référé pour « défaut d’information » a été déposé mardi et le jugement sera prononcé le mardi 25 septembre. « Cette procédure a été lancée parce que nous, organisations syndicales de Faurecia, nous n’avons pas été consultées pour le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par PSA, explique José Peintre, représentant CGT de Faurecia Méru. Comme PSA est actionnaire majoritaire de Faurecia, nous considérons ce plan comme illégal et nous demandons que le tribunal oblige PSA à informer et à consulter les instances représentatives des salariés de Faurecia pour tout ce qui concerne le plan social. »

Dernier fleuron industriel de la cité de la nacre Faurecia, anciennement Allibert, est installé à Méru depuis des décennies. L’entreprise est le dernier fleuron industriel de la cité de la nacre, une crise de l’équipementier automobile serait une catastrophe pour un bassin d’emploi déjà sinistré. Lorsque Faurecia a cherché un site pour installer son centre de recherche, Méru était en balance avec un site allemand. La direction du groupe a penché pour Méru à cause « de son unité de production située idéalement à proximité des sites PSA d’Aulnay et de Poissy, réduisant ainsi les coûts de transport ». Logique donc que Faurecia Méru soit directement impacté par le plan social PSA. Les intérimaires, qui sont des salariés indirects puisque payés par les agences d’intérim, en sont les premières victimes. Un classique puisqu’ils sont souvent considérés comme « une variable d’ajustement ».

D’autres mesures devraient accompagner cette première décision. Deux chaînes de production devraient s’arrêter de tourner la nuit (l’entreprise fait les trois huit). A Méru, Faurecia réalise les planches de bord et les panneaux de porte de la DS3, de la C3 et de la remplaçante de la 207. Trois voitures dont la fabrication était assurée par PSA Aulnay. Jointe hier, la direction n’a pas donné suite à nos sollicitations.

 

http://www.leparisien.fr/meru-60110/faurecia-200-emplois-menaces-a-cause-de-psa-14-09-2012-2164162.php

Partager cet article

Repost0

commentaires