Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Archives

Catégories

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 00:00

Déclaration CGT métallurgie Alsace

Les résultats économiques dans la profession pour ce 1er semestre 2011 confirment que la crise à bon dos.
Les 12 principaux groupes de la métallurgie (Renault, PSA, ARCELORMITTAL, SEB Schneider, Vallourec, Faurecia, AREVA, EADS…) ont réalisé plus de 7,1 milliards d’euros de bénéfices.
La trésorerie des entreprises du CAC 40 s'élève à 156 milliards d'euros.
Augmenter tous les salaires est une justice sociale, c’est une réponse aux besoins des salariés et un moyen de relancer la consommation pour sortir de la crise.

La bataille nécessaire pour les salaires et le pouvoir d’achat ne vient en rien s’opposer à celle pour le développement et le maintien des emplois industriels.
Au contraire, ces luttes sont complémentaires et primordiales.
La politique salariale au rabais portée par le patronat a des conséquences directes pour l’ensemble des salariés de la métallurgie.

C’est pourquoi la CGT Métallurgie propose d’exiger sans tarder l’ouverture de négociations salariales dans les entreprises.
Les premiers échos des Négociations Salariales 2012 dans plusieurs entreprises démontrent une volonté et une détermination des salariés, avec leurs organisations syndicales, de faire aboutir leurs revendications.

ALPACI (IMBSHEIM) :
Dans le cadre des N.A.O 2012 et face à la détermination des salariés D’IMBSHEIM, la direction a fini par céder :
- 85 € d’augmentation générale
- 80 € de prime
- Prise en charge d’une partie du repas midi

Ce résultat satisfaisant ne représente pas un simple fait du hasard, au contraire, il est le fruit d’une démarche collective, d’une CGT qui a fait le choix de consulter et de responsabiliser les salariés, pour créer les conditions d’un véritable rapport de force !

Une campagne de renforcement et de syndicalisation vient d‘être lancée.

SCHAEFFLER (HAGUENAU)
Dans cette entreprise de 2500 salariés, en 2011, plusieurs actions ont été menées à l’initiative de la CGT autour des salaires avec des résultats intéressants.
Les négociations 2012 se sont relativement bien passées, la direction concédant assez rapidement aux exigences des salariés, telles que :
- 2,3% d’augmentation générale
- 0,7% d’augmentation individuelle
- 630 euros Prime "dividendes"

Concernant la syndicalisation, la CGT continue d'élargir son influence en passant de 180 syndiqués en 2010, à 210 en 2011.

SMART (HAMBACH 57)
Après 3 mois de négociations intenses, la direction a fini par céder aux exigences des 2200 salariés.
- 3,7% d’augmentation générale avec un minimum à 85 euros et un maximum à 125 euros brut.
- Revalorisation de la prime d’astreinte.
- Embauche de 20 opérateurs en contrat à durée indéterminée.

TOUS ENSEMBLE POUR IMPOSER UN PARTAGE DIFFÉRENT DES RICHESSES

Pour la CGT Métallurgie Alsace :
Amar LADRAA Animateur régional
Strasbourg, le 8 novembre 2011.

http://www.ftm.cgt.fr/textelong.php?IDchapitre=558&IDrub=1&IDsousrubrique=8

Partager cet article
Repost0

commentaires