Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:49

ÉDITO LES TONTONS FLINGUEURS

Quand le ministre de l’Agriculture, donne son avis sur l’indemnisation du chômage des cadres, on peuts ’interroger sur l’opportunité et la légitimité de sa parole. D’autant qu’en la matière il s’exprime sur un sujet géré paritairement entre syndicats et patronat et sur lequel, pour tout dire, personne ne lui demande son avis. Au point d’ailleurs que la patronne des patrons a jugé bon de le renvoyer à ses dossiers. Enr evanche, quand le même Bruno Le Maire s’exprime en tant qu’un des leaders de l’UMP, rédacteur du projet du parti de Nicolas Sarkozy, sa charge contrel es allocations chômage des cadres prend un autre sens. Pour galvaniser un électorat populaire qui risquede faire défaut au président candidat, les tontons flingueurs de l’UMP et du gouvernement ont été priés de faire feu de tout bois en tapant sur les uns pour paraître défendre les autres.

Interrogé sur le sujet sur France Info, BernardThibault a fustigé une « majorité qui s’efforce par tous les biais de créer des clivages entre salariés : entre jeunes et anciens, entre cadres et ouvriers... ». Car c’est bien de cela dont il s’agit.

À la vérité, le « ministre des veaux, vaches, cochons, couvées » dit n’importe quoi. Il met en exergue une situation d’à peine 1 500 personnes selon les chiffres de l’Unedic. Et il oublie de dire que les cadres sont davantage contributeurs à l’assurance chômage que consommateurs d’indemnités : ils cotisent à concurrence de 30% à l’assurance chômage et ils n’en sont utilisateurs qu’à concurrence de 18 %.

On peut aussi voir dans cette saillie démagogique un coup de pied de l’âne contre une catégorie que la Droite croyait acquise alors que les cadres se sont mobilisés et ont soutenu les mouvements contre la réforme des retraites en 2010. Attaqués sur le front de la retraite, du temps de travail, du pouvoir d’achat, des conditions de vie au travail, les cadres se rebiffent et la Droite se venge. Ça promet une campagne électorale d’une violence…



Loi TEPA : la défiscalisation des heures supplémentaires peu efficiente

Mise en place en 2007, cette mesure phare du programme sarkoziste est qualifiée de « peu efficiente » par l’Inspection Générale des Finances (IGF) dans son rapport sur les niches fiscales. Ces exonérations instaurées par la loi Travail, emploi et pouvoir d’achat (Tepa) portent à la fois sur l’impôt sur le revenu, les cotisations sociales versées par les salariés et celles payées par l’employeur. Elles représentent un manque à gagner annuel estimé à 4,5 milliards d’euros. La CGT s’est d’ailleurs opposée à cette disposition.

Partager cet article

Repost0

commentaires