Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 15:16

 

L’articulation politique, économique et médiatique est bien huilée. Elle débouche sur des scandales de détournements financiers que nous connaissons, mais pas seulement. Elle est utilisée pour faire pression permanente sur les salariés et neutraliser ainsi toute réalité de contestation.

Dans la dernière période, le 1er piège  a consisté à la marginalisation des manifestations du 1er mai. La CGT, la FSU et Solidaires, avec plus de 200 rassemblements, donnent l’occasion à  160 000  personnes d’exprimer leurs revendications. Certes, nous aurions voulu plus de participation mais il s’agit, hors évènement exceptionnel (ex : entre 2 tours des élections), d’une participation haute pour ce rendez vous historique de lutte internationale. Evidemment avec l’unité nous aurions certainement dépassé ce résultat. Mais voyons, à contrario, la place donnée par les médias au Front National, toute la journée du 1er  mai, alors qu’il n’a rassemblé qu’à peine 3000 adeptes.

Le 2 ème piège de la période c’est l’occultation quasi-totale par les médias de la ultitude de luttes qui se déroulent en ce moment, sur les salaires, les conditions de travail, l’emploi, pour les libertés etc… Et pour un certain nombre de ces conflits, des succès, parfois partiels, mais parfois, cela débouche sur la préservation de l’emploi et de l’outil industriel.

Le 3 ème piège c’est la division syndicale. Certes, nous avons à assumer le désaccord avec la CFDT, la CGC et la CFTC concernant l’ANI du 11 janvier 2013, mais lors du 1er mai la sphère médiatique a pilonné sur la « fracture syndicale ». Or, en France, toutes les organisations syndicales se positionnent contre l’austérité et c’est également vrai pour la CES en Europe et la CSI à l’internationale. Plus que jamais, l’unité est à l’ordre du jour.

Le 4ème piège c’est la santé des organisations syndicales. La publication des chiffres sur la représentativité montre des taux de participation aux élections à faire pâlir les détenteurs de la politique austère. Et la CGT est en première position avec 30 % des suffrages. Dans la métallurgie, nous nous renforçons depuis 5 années en adhérents et nous visons les 70 000 adhérents pour le 40ème congrès en juin 2014.

D’ailleurs, si tout ce petit monde de la pensée unique enfermée dans leur bulle milite contre la loi d’amnistie pour les syndicalistes et que la répression syndicale est élevée en mode de MANAGEMENT, c’est bien la marque que nous sommes en train de déjouer leurs pièges, et de ce fait, qu’il ne faut rien laisser passer en ce qui concerne la remise en cause des libertés syndicales et conquérir de nouveaux droits.

 

Le 16 mai à 12h, rassemblement devant l’assemblée nationale pour la loid’amnistie

Du 7 au 14 juin, semaine d’actions européenne contre l’austérité

 

Ensemble pour de nouvelles conquêtes

Alain PREVOST

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures - dans FTM
commenter cet article

commentaires