Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 08:56

Le Premier ministre vient d’annoncer les grandes lignes de la future réforme des retraites.

Cette réforme se situe dans la continuité des précédentes en privilégiant la poursuite jusqu’en 2020 de l’allongement de la durée de cotisation prévue par la loi Fillon, et en prolongeant ces dispositions après 2020. Il serait ainsi demandé 43 ans de cotisations aux jeunes nés à partir de 1973 alors même qu’on sait qu’ils rentrent de plus en plus tard dans le monde du travail. Ils atteindront ainsi l’âge du taux plein bien après 65 ans. Pour la CGT, ces dispositions sont orientées contre la jeunesse.

Enfermé dans le dogme dans la baisse du « coût du travail », le Premier ministre annonce une prochaine réforme de la branche famille de la Sécurité sociale destinée à transférer son financement sur les ménages. Encore un cadeau au patronat!

Certaines dispositions qui pourraient apparaître favorables aux salariés, notamment au sujet de la pénibilité, des femmes et des jeunes, n’auraient qu’une portée très limitée sur les salariés concernés.

Certes le ton de nos dirigeants actuels se veut plus modéré que celui de ses prédécesseurs. Mais les options diffèrent peu et sont teintées d’une couche d’hypocrisie qui ne leurre personne. L’allongement de la durée des cotisations 43 ans aboutira aux mêmes effets: la baisse des pensions pour les salariés et retraités, sans oublier les victimes du chômage et de la précarité.

Alors ça suffit !  Les salariés, les privés d’emploi et les retraités en ont marre d’être accusé de nantis qui gaspilleraient les richesses et endetteraient les futures générations.

Les vrais responsables sont à chercher du côté de la finance et du capital qui n’ont de cesse que de se gaver des richesses produites par les salariés.

Depuis le milieu des années 80 la part des salaires dans la valeur ajoutée des entreprises a baisé de 10 % au profit des actionnaires. Après quatre réformes régressives sur les retraites (qui devaient soi-disant sauver notre système de retraite) : 1993 (Régime général), 2003 (Fonctionnaires), 2007 (Régimes spéciaux) et 2010 (Tous régimes), celle qui s’annonce doit être battue dans la brèche ! Il nous faut casser les idées préconçues assénées à la longueur de journée par les médias, où ne sont invités que les « experts » de la pensée unique.

 

VRAI

FAUX

 

Il n’y a pas d’autre choix que de travailler plus longtemps car nous vivons plus longtemps.

 

 

Si l’espérance de vie est de 79 ans pour les hommes et de 83 ans pour les femmes, elle est respectivement de 61.5 et de 63 en bonne santé.

 

 

Sans financement supplémentaires le déficit du régime général s’élèvera à 20Mds € en 2020.

 

 

En début d’année, 20 Mds € d’exonération fiscale au patronat. Chercher l’erreur !

Exigeons un contrôle des aides et exonérations données aux entreprises et des contre parties en matière d’emplois, d’investissements,….

Taxons la spéculation.

Récupérons les 80 Mds € de fraudes et d’évasions fiscales

Il faut réduire les injustices entre le régime général et celui des fonctionnaires.

 

 

Il n’y a pas d’écarts à qualification égale entre le public et le privé.

Le régime général paye pour les régimes spéciaux

 

 

Les dispositions spécifiques aux régimes spéciaux sont financées par les cotisations des salariés et entreprises concernées (SNCF, EDF/GDF, Banque de France…)

 

La CGT appelle à la grève et manifestation les salariés de tous les secteurs, les privés d’emploi et les retraités à se mobiliser et se rassembler,

Le mardi 10 septembre à 13h30

Champ de Foire

Comme vous invitent au plan national et départemental les organisations syndicales FO, FSU et Solidaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures - dans Union Locale
commenter cet article

commentaires