Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 13:34

La Direction PSA réunissait ce matin le Comité de groupe européen pour présenter l’alliance avec GM.

Ainsi que la CGT le redoutait, la plupart des conséquences immédiates de cette alliance se font au détriment de l’emploi.

Des projets gelés ou abandonnés

M. Varin indique que :

§         Le projet de nouvelle boite de vitesses PSA, qui devait être fabriqué à Valenciennes qui devait générer jusqu’à 800 emplois, est « reconsidéré ». Un euphémisme pour dire que le projet est enterré et que PSA se dirige vers l’achat d’une boite de vitesses de même type à Général Motors.

§         Le projet de nouveau véhicule de segment D, prévu à Rennes sera aussi revu, pour être monté, non sur une plateforme PSA mais sur une plate-forme GM, ce qui laisse planer des doutes importants sur le lieu de production qui pourrait être retenu.

§         Le projet de nouveau véhicule pour l’usine de Madrid est « gelé », sans que l’on sache si ce gel est provisoire ou définitif. Mais la conséquence dès 2013 sera le passage en une seule équipe de l’usine de Madrid avec les conséquences sur l’emploi que l’on imagine.

Des menaces confirmées

§         La Direction PSA reprend à son compte le discours sur les « surcapacités industrielles » et l’objectif de fermer des usines en Europe. La CGT a rappelé son opposition à cette notion de « surcapacités » qui est basée sur des objectifs d’utilisation des usines à 130 %. Pour les multinationales, il s’agit de dégager le maximum de profit financier en faisant tourner certaines usines la nuit et le week-end, alors que d’autres seraient rayées de la carte. Pour la CGT, il n’y a aucune raison que les uns perdent leur emplois tandis que d’autres laissent leur santé et leur vie de famille au boulot. Une répartition des productions permettrait d’éviter la casse de nos bassins d’emplois.

Bien entendu, après avoir annoncé au Salon de Genève qu’il allait « régler le problème » dans les 18 à 24 mois, le Directeur industriel, M. Martin se refuse à toute information complémentaire avant les échéances politiques en France. Mais chacun sait qu’il cible principalement l’usine d’Aulnay, ainsi que la CGT l’a révélé il y a plusieurs mois, sur la base des documents internes de la Direction PSA.

§         Les études pour la plateforme des petits modèles seront désormais partagées entre PSA et GM. Mais M. Varin refuse de répondre aux questions sur l’impact sur l’emploi.

Quelles suites ?

§         Les Directions PSA et GM ont mis en place des groupes de travail pour préciser leur accord dans les différents domaines évoqués ci-dessus, ainsi que pour la logistique (GEFCO) et les achats (Joint Venture).

§         Le Comité européen et le CCE devront être informés au fur et à mesure de l’avancement de leurs travaux.

§         Le Comité européen a décidé d’une étude indépendante, confiée à l’expert-comptable, sur les conséquences économique et sociales de cette alliance.

Par ailleurs, les syndicats français, allemands, espagnols, anglais des deux groupes PSA et GM ont convenu avec la Fédération Européenne de la Métallurgie de se réunir début mai à Bruxelles, afin d’échanger leurs informations, leurs analyses et de décider de positions communes afin que l’alliance entre leurs patrons ne se fasse pas au détriment de l’emploi, ni des uns, ni des autres.

 

Paris, 23 mars 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires