Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 23:39
 
CGT FAURECIA SYSTEMES D’ÉCHAPPEMENT
BEAULIEU PRODUCTION – MESSEI – BAVANS – SELONCOURT – POISSY - AULNAY – OTTMARSHEIM – BEAULIEU STRUCTURES
 

 

 
Le 9 mars se tenait la 4éme réunion de négociation salariale !
La direction n’a pas tenu compte de la mobilisation des salariés FSE de la semaine dernière et d’hier !
 

Résultat des comptes, la direction se moque de nous ! Elle nous propose :
2% en AG (1,2% au 1er mars, 0,8% en septembre) et 0,2% en AI en juin pour les non forfaités.
 
Pour les forfaités : 1,8% (1,1 % au 1er mars, 0,8% en septembre) et 0,4% en AI en juin.
 
Quand aux cadres, ce sera une enveloppe d’une moyenne de 2,5% en AI vu que la direction ne respecte pas le code du travail et refuse de négocier collectivement pour l’encadrement !
De plus, la direction générale à Nanterre a « octroyé » généreusement une enveloppe de 0,3% de la masse salariale que la direction de FSE pourrait « utiliser » comme elle le veut.

Celle-ci a décidé de s’en servir pour essayer de rattraper les « ratés » de ces dernières années, à savoir :
 
POUR BEAULIEU ET OTTMARSHEIM :
▪ 20 € brut pour les salariés à 170 et 180 points dont le salaire est inférieur à 1470 €
 (65 salarié(e)s concerné (e)s)
 
▪ 20 € brut pour les femmes dont le salaire est inférieur au salaire moyen de leur coefficient (13 femmes).
▪ 20 € pour les salarié(e) qui n’ont pas eu d’augmentation individuelles depuis 2005 !!! (32 salarié(e)s concerné(e)s !
▪ 20 € pour les salariés qui n’ont pas eu leur salaire revalorisé après un CQPM (en 2008,2009,2010) (14 salarié(e)s concerné(e)s !!!
 
Bien sur, ces 4 points ne sont pas cumulables !!!
 
Mais pour M.LEBRETON, il nous octroie cela « parce qu’il est bon !!! Et nous prend pour des jambons » !
 
POUR MESSEI – AULNAY – POISSY :
▪ 20 € pour les salariés à 170 et 180 points dont le salaire est inférieur à 1470 € (25 salarié(e)s concerné(e)s).
▪ 20 € pour les salariés qui n’ont pas eu leur salaires revalorisé après un CQPM (en 2008,2009,2010) (5 salarié(e)s concerné(e)s.
Instauration d’une prime de 20 € mensuel pour les GAP LEADER (30 salarié (e)s)
 
Pour la CGT, ils doivent avoir comme à Beaulieu 35 €. Comme M.LEBRETON l’affirme tout les GAP LEADER perçoivent la totalité de cette prime tous les mois (sans tenir compte des différents indicateurs).
 
POUR BAVANS – SELONCOURT :
▪ 20 € pour les femmes dont le salaire est inférieur à la moyenne dans leur coefficient.
▪ 20 € pour les prototypistes et technique d’essais si leur salaire est inférieur à la moyenne dans leur coefficient.
 
TOUT CECI BIEN SUR, SI LES ORGANISATIONS SYNDICALES SIGNENT !!!
 
Quand on a l’habitude de faire du chantage, on ne change pas !!! Pour la direction si nous ne signons pas, c’est que nous n’en voulons pas !
Alors que c’est simplement parce que c’est loin d’être suffisant !
Toujours selon M. Lebreton, «  les salariés ne sont jamais satisfaits !!! »

Mobilisation réussie pour les deux tournées
 :
 
Entre 50 et 60 grévistes se sont rassemblés aux portières, pour la TA, et 60 et 70 pour la TB.
Au passage dans les ateliers, chacun a pu constater que l’usine ne comptait qu’une poignée de salariés à continuer le travail.
Rappelons à tous les salariés grévistes qui sont rentrés chez eux qu’il est important d’être présent aux rassemblements dans l’usine !
 
Le blocage des 3 portières par la tournée A nous a tous permis de voir que la direction n’était pas sereine : tentative d’intimidation par simple présence physique, déclaration auprès des salariés sur les pertes d’argent dues au blocage etc…. preuve de l’efficacité de nos actions et de notre détermination.
 
C’est en effet dans notre unité salariale que nous obtiendrons nos revendications salariales.
 
Nous avons, d’ailleurs, tous décidé de manière démocratique de reconduire le mouvement de grève.
 
Comme chaque année, la CGT prendra ses responsabilités et appellera les salariés à se mobiliser de nouveau pour refuser ce simulacre de négociation.
 
De plus, les militants CGT seront vigilants pour qu’aucune pression ne soit faites sur les salariés pour les dissuader de faire grève.
D’autres salariés combattent également pour leurs salaires :
 
Les salariés de TRECIA ont commencé les débrayages le mercredi 9 mars par la tournée de nuit et qui sera poursuivi par les autres tournées le lendemain.
 
PMTC, FUJI KIKO, étant en pleine négociation, les salariés grévistes de FSE sont en attente d’une action commune.
 
-MESSEI : 70% de la production le matin
             85% de la production l’après-midi ont cessé le travail
 
-HENIN-BEAUMONT : 50 salariés ont débrayé ce matin
 
-SELONCOURT : 100% de grévistes !!
            A 9H, tous les salariés étaient dans la cour….après que l’alarme incendie se soit déclenché !
 
Les militants CGT vont  rencontrer les militants des autres usines pour organiser la riposte ainsi que les différentes organisations syndicales de notre site.
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires