Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de Faurecia Clean Mobility (Beaulieu Structures)
  • : C'est le blog de la CGT de Faurecia Systèmes d’Échappement (Faurecia Clean Mobility) à Beaulieu Protos, Seloncourt, Bavans et R&D Moteurs à Etupes
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 10:42

AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 2019

 

La CGT a participé aux trois réunions concernant l’Aménagement du Temps de Travail 2019 : 6, 12 et 19 décembre

 

Après débat au sein du syndicat et suite aux échanges lors des réunions de négociations avec la direction, la CGT ne signera pas l’accord 2019 pour deux raisons :

• Aucune de nos revendications n’est prise en compte dans l’accord.

• L’accord ne sert à rien, sachant que l’article 4 permet à la direction de le changer à sa guise avec une simple consultation auprès du comité d’établissement.

 

La CGT a insisté pour que la fermeture de la 1ère semaine de janvier n’en soit pas prise en Congés Payés afin que les salariés qui avaient réservés quelques jours pour leurs vacances de février ou de Pâques, ne soient pas impactés.

 

La CGT a demandé à la direction de faire un rappel aux salariés et aux managers sur l’article « 1.4- Horaires de journée » où il est bien écrit : « la fin du travail le vendredi après-midi est fixée à 16h00 pour l'ensemble du personnel en horaire de journée. »

 

Dans l’ensemble de l’accord la CGT ne voit pas de progrès social alors qu’historiquement la réduction du temps de travail et une constante et une revendication lors de toutes les grandes grèves.

 

Pour plus d’info : https://www.cgt.fr/dossiers/les-32-heures

 

La CGT de Beaulieu vous souhaite des bonnes fêtes de fin d’année, avec la joie, la santé et surtout la force pour une rentrée déterminée en 2019

Tract Aménagement Temps de Travail 2019 à Faurecia Systèmes d’Échappement Beaulieu Structures

Revendications C.G.T. concernant l’accord d’établissement fixant l’organisation et la réduction du temps de travail pour l’année 2019

 

Le progrès technique et l’accroissement de la productivité doivent servir à réduire l’intensité du travail et sa durée, à permettre à chaque salarié de concilier vie professionnelle et vie privée.

 

C’est pourquoi la CGT revendique la mise à disposition de la totalité des jours de RTT dus aux salariés ainsi que la réouverture de réelles négociations de réduction du temps de travail à 32 heures hebdomadaires.

 

Cela doit se faire sans intensification du travail, ce qui suppose des embauches, une nouvelle organisation du travail à construire avec tous les intéressés et des investissements.

 

Cela ne doit pas se faire au détriment des rémunérations, ni du financement de la protection sociale.

 

Les temps d’habillage, les périodes de récupération (pauses, restauration), le temps de formation, les déplacements internes et professionnels et l’intégralité des temps de mission, etc. doivent être considérés et rémunérés comme du temps de travail.

 

Les absences pour congés de maladie, accident du travail ou de maternité, doivent être assimilées à du temps de travail pour le paiement des rémunérations et le calcul des jours de réduction du temps de travail.

 

 TEMPS DE TRAVAIL DES CADRES :

· les garanties de droit commun concernant l’horaire collectif, les maxima journaliers et hebdomadaires, les heures supplémentaires, doivent s’appliquer à la généralité des cadres;

· les forfaits « tous horaires » doivent être strictement limités aux cadres dirigeants inscrits dans le collège « employeur » aux élections prud’homales;

· le droit réel à la déconnexion en dehors du temps de travail

· à l’exception des cadres dirigeants, tous les cadres au forfait jours doivent bénéficier des limites légales concernant les maxima journaliers et hebdomadaires ainsi que de l’application du contingent légal ou conventionnel d’heures supplémentaires.

 

REVENDICATONS GENERALES:

· le jour de congé d’ancienneté (ou de son abondement) qui a été supprimé lors de la signature de l’accord du P.R.I par la direction et les organisations syndicales CFDT et CFE-CGC

· avoir à disposition des salariés la totalité des jours RTT,

· que le temps de pause casse-croûte soit rémunéré,

· avoir la fête locale à disposition des salariés,

· lundi de Pentecôte chômé payé ou que l’entreprise prenne en charge la cotisation dite de solidarité pour les personnes âgées,

· pas de perte de salaire en cas de chômage partiel,

· des moyens pour que le temps de repos de 11 heures entre deux séances de travail et 35 heures le weekend soit respecté,

· des moyens pour que le travail quotidien effectif, qui ne doit pas excéder 10 heures par jour y compris les forfaités heures et forfaités jours, soit respecté,

· des moyens pour que le travail hebdomadaire, qui ne peut excéder 48 heures et 44 heures en moyenne sur 12 semaines consécutives y compris les forfaités heures et forfaités jours, soit respecté,

· la cotisation des jours RTT doit se faire y compris quand les salariés sont en maladie ou en congé,

· la possibilité réelle de prendre les congés aux choix des salariés,

· la non-imposition de congés par la direction, surtout en dehors de la période normal des congés d’été.

 

 À Bavans, 6 décembre 2018

Tract Aménagement Temps de Travail 2019 à Faurecia Systèmes d’Échappement Beaulieu Structures

Partager cet article

Repost0

commentaires