Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 15:48

Jeudi 17 juillet la direction avait programmé un CCE avec pour objectif de revenir sur les “négociations“ en cours sur l’accord de compétitive. Leur objectif : faire changer d’avis les organisations syndicales réfractaires. La direction a annoncé qu’elle ne pouvait pas continuer à négocier avec une seule organisation syndicale (de surcroît la troisième en terme de représentativité au sein de FSE).La direction nous a remis les documents qui avaient été présentés lors des réunions de négociations. Nous savons maintenant comment la direction compte faire 3.5 millions d’€ d’économies sur notre dos.  Voici une partie des documents présentés par la direction.

Pas d atteinte au salaire net de chaque employé mais économie par l’augmentation du temps de travail et une diminution des accessoires au salaire

  • Modération ou gel de l’augmentation annuelle salariale sur 1 ou 2 ans (900 k€).
  • Diminution intéressement de 6% à 5% (450k€).
  • Réduction jours de RTT pour  toutes les catégories (280 k€ pour 2 jours).
  • Suppression de la fête locale (125 k€).
  • Suppression prime de rentrée pour les apprentis (90 k€).
  • Réduction de la masse salariale totale par l’impact de 22 recrutements (175 k€).
  • Réduction abondement jours de congés ECIA pour ancienneté et retour à la convention collective (230 k€).

Total : 2.25 millions

 Et que dit la convention collective ?

A la durée , du congé principal, il sera ajouté :

10 ans

 1 jour

15 ans

2 jours

20 ans

3 jours

30 ans

4 jours

 

Et que dit l’accord Faurecia ?

 

Non forfaités et

 forfaités non cadres                                             Ingénieurs et cadres non dirigeants

 

5 à 9 ans

1 jour

< à 1 an

0 jour

10 à14 ans

2 jours

1 à 4 ans

2 jours

15 à 19 ans

3 jours

5 à14 ans

3 jours

20 à 24 ans

4 jours

15 à 24 ans

4 jours

25 à 29 ans

4 jours

25 à 29 ans

4 jours

30 ans et +

4 jours

30 ans et +

4 jours

Pour la catégorie ingénieurs et cadres dirigeants, le nombre de jours est identique, seul change le nombre d’années pour l’attribution : 2 jours à partir d’ 1 an d’ancienneté et 3 jours de 2à 14 ans. De 15 à 30 ans et + 4 jours.

La réduction dont parle la direction concernant les abondements est tout simplement la surpression de ces jours.

Selon votre ancienneté et votre catégorie, le nombre de jours supprimés varie entre 5 et 7 jours (suppression abondements, suppression fête locale, suppression jours de RTT et application convention collective moins avantageuse que l’accord Ecia). 

La totalité des suppressions s’élève à 2.25 millions d€ d’économie sur “les coûts sociaux“ (selon les propos de la direction). Donc le compte n’y est pas. Il manque encore 1.3 millions d’€.

COMMENT LES TROUVER ET QUELLE PISTE ENVISAGEE ?

Le jeudi 3 juillet la direction a réuni sur les tous les sites de FSE les cadres et le management et a exposé les conditions de l’accord. Nous y retrouvons ce qui nous a été présenté mais aussi :

  • Diminution des pauses.
  • Diminution de la prime de rentrée. 

Donc voila les pistes envisagées pour arriver au 3.5 millions d’€.

Tous les documents sont disponibles sur demande auprès de vos élus CGT.

La direction réfléchit pour incorporer une petite partie du CICE, CICE qui a été mise en place par le gouvernement pour que justement les entreprises retrouvent de la compétitivité.

Les salariés subissent une double peine puisque nos impôts via le CICE financent la compétitivité mais dans le même temps les entreprises demandent aux salariés de faire encore plus de sacrifices.

La CGT a rappelé que demander des sacrifices aux salariés, quand dans le même temps la rémunération de Yann Delabriere augmentait de 117% était indécent. Le RH nous a rappelé que ce n’était pas le lieu et qu’il n’en avait pas le pouvoir ! La CGT a répondu que si nous ne pouvions pas aborder la rémunération de Yann Delabrière nous pouvions par contre parler du salaire et des avantages de nos directeurs de sites. La CGT a demandé quelle était la participation de nos dirigeants dans la réduction des coûts. Pas de commentaire. Le RH a simplement justifié que nous ne touchons pas aux salaires des salariés et donc était contre le fait de toucher aux salaires des dirigeants.

Par contre nous pouvons être certains que si un accord était conclu ils en tireraient un bénéfice.

La CGT a encore une fois répété le refus des salariés à toute négociation concernant le recul de nos acquis sociaux.

Et pour cette raison la CGT ne se pas rendue le mercredi 23 juillet à la troisième réunion.

LA CGT SOUHAITE DE BONNES VACANCES A TOUTES ET A TOUS

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures
commenter cet article

commentaires