Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faurecia Beaulieu Structures

  • : La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • La CGT de la section Structures de Faurecia Beaulieu
  • : C'est le blog de la section Structures de la CGT de Faurecia Beaulieu
  • Contact

 faurecialogo

Recherche

Catégories

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 14:16

 

Déjà vu? Non, mais presque. Il n’y a même pas un an la CGT vous communiquait la délocalisation du CSU Madrid (voir article) et aujourd’hui c’est le CSU de Seloncourt ; exactement comme l’avait prévu la CGT sans nécésité d’être des voyants.

Un Comité Central d’Entreprise (CCE) extraordinaire a eu lieu à Bavans le mercredi 9 avril pour informer les organisations syndicales du projet de délocalisation du Centre de Support aux Utilisateurs (CSU ou aussi appelé HelpDesk) de Seloncourt.

A Seloncourt il y a le CSU France (pour les utilisateurs de France, Belgique, Luxembourg, etc) et le CSU Allemagne (pour les utilisateurs d’Allemagne, Autriche, Pays-Bas, etc).

A partir de Juillet le CSU de France se fera au Portugal, où a été délocalisé le CSU de Espagne, et le CSU Allemand se fera en Pologne.

La raison de la délocalisation est bien connue: “il faut faire des économies”. La direction l’a estimé autour de 300.000 € / an. C’est facile de deviner que les économies d’argent ne viendront pas aux poches de salariés portugais et polonais, encore moins aux français, mais, bien sûr, à augmenter les dividendes versés aux actionnaires.

Sachant que le CSU de Seloncourt est composé de seulement 4 salariés en CDI et 22 BEX (Bureau d’Etudes eXterieurs ou bien prestataires) on peut aussi déduire que s’ils font tant d’économies c’est parce qu’un prestataire coûte plus cher qu’un CDI mais par contre avec les BEX Faurecia gagne en flexibilité et elle peut délocaliser un service complet très facilement.

Aux 4 CDI de Seloncourt il y aura de postes proposés sur le site et les 22 BEX finiront leur mission le 30 juin. Même s’ils ne sont pas salariés de Faurecia c’est quand même un départ de 22 personnes, mais pour notre direction c’est beaucoup plus important la recherche continue du profit plutôt que les personnes. Ils sont là pour faire de l’argent, pas du social.

Il y aura de toutes façons un salarié gagnant dans cette affaire; la personne qui a décidé la délocalisation. Sûrement ce manager a signé des objectifs économiques et il aura une très bonne note “au delà des attentes”.       

La CGT vous demande de faire très attention avec vos objectifs économiques et l’impact qu’ils peuvent avoir sur vos collègues de travail.

Et ce qui vient d’être annoncé pour le CSU peut aussi arriver à n’importe quel autre service, surtout, aux services où le nombre de BEX est nombreux.

La CGT demande depuis des années l’embauche de nos BEX et intérimaires mais, la direction préfère payer plus cher mais avoir la possibilité de délocaliser ou licencier plus facilement.

La meilleure façon d’arrêter cette pratique est de se syndiquer et de faire un front commun pour défendre nos intérêts qui ne sont pas les mêmes que ceux de notre direction.

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt-beaulieu-structures
commenter cet article

commentaires